Pourquoi j'ai choisi la lentille 70-200mm F4 de Nikon

Ça doit faire au moins 1 an et demi que je rêve de la 70-200mm F2.8 VRII. Pendant toutes mes séances extérieur je visualisait dans ma tête des photos que voulais faire, et puis dure retour à la réalité, avec ma 50mm f1.4 je ne pouvais pas faire cela. Avec chacune de nos lentilles on sais le maximum qu'elles peuvent faire, comment elles sont le plus optimal et performante, et puis ma 50mm était super en studio, amis pas en extérieur.

Malgré la très grande popularité de la lentille 70-200mm F2.8, j'ai opté pour la F4, voici pourquoi !

1. Elle est beaucoup plus légère
Avant de faire mon choix j'ai eu la chance d'avoir un ami photographe qui m'a prêter la 70-200 F2.8 pendant près de deux semaines. J'ai donc pu l'utiliser pendant plusieurs séances. Je me suis rapidement rendu compte que sa pesanteur allait me poser un problème. Je shoot souvent près du sol, avec une main...faire ça pendant deux heures, eh bien ça fait que le lendemain on a super mal au bras.
Voici en chiffre la différence de poids : La F2.8 pèse 1540g, la F4 850g

2. Elle est un peu plus petite
7 pouces au lieu de 8 pouce de long, eh bien cette différence est bien agréable quand tu traîne déjà beaucoup de matériel sur toi. Son diamètre est moins gros aussi ; 3,1 pouces au lieu de 3,4 pouces. Ah et si tu veux mettre un filtre dessus, du genre polarisant ou protecteur UV, eh bien elle fait 67mm au lieu de 77mm, donc ton filtre va te couter franchement moins cher :P

3. Elle focus de plus près
Dans mon cas ça a été un très bon argument. Lorsque j'ai essayé la 2.8 pendant mes séances, une des choses qui me dérangeait tous le temps c'est la distance minimal de focus. J'étais toujours à peine trop proche. Avec ma F4, eh bien ça ne m'arrive plus :)
3.3 pieds VS 4,6 pieds de distance minimal à votre sujet pour avoir un focus

4. Son Vr est beaucoup plus récent
Son système de VR est de la dernière génération, il est donc ultra efficace. Pour avoir pu comparer les deux pendant mes séances je suis vraiment plus satisfaite du résultat de la F4

5. Son prix
1800$ au lieu de 2700$. Ça c'est vraiment une bonne raison. Pour moi le prix était une grosse lacune pour l'achat de ma futur lentille. Étant en début d'entreprise j'ai déjà pleins de dépense

6. Elle a vraiment une bonne profondeur de champ
F2.8 à F4 en fait c'est seulement un ''stop'' de différence. Au début j'avais peur que cette différence soit vraiment poche, mais en fait si vous regardez sur la photo plus bas de l'autruche, la profondeur de champs est vraiment super.
Grâce au fait qu'elle peux faire le focus plus près en plus de sa compression de 70mm à 200mm il n'y a presque pas de différence entre le f2,8 et le f4 (surtout à cause du fait no.3, la F4 focus de 1 pied plus près !)

7. Elle ferme jusqu'à F32 (parfait pour ceux qui font du landscape)
F32 comparer à F22, je ne fais pas vraiment beaucoup de landscape mais pour ceux qui en font, pour faire de longue exposition de jours je présume que ça aide. (En plus d'avoir un ND filtre

8. Elle est sharp
La différence de prix pourrait faire croire une moins bonne qualité d'image, mais en fait pas du tout. La grosse différence de prix entre les deux c'est le F2.8. Pour atteindre une aussi grande ouverture tout en conservant la qualité eh bien ça coûte cher sur le verre utiliser ainsi que la technologie pour tout réunir ça. Avoir du F2.8 sur une lentille fixe coûte beaucoup moins cher à produire. C'est entre autre pourquoi je continue d'utiliser ma 50mm F1.4 en studio. Lorsque je cherche vraiment une méga profondeur de champ je la prend.

Dernière petite chose, pour moi le stop de lumière en moins ne m'agace pas du tout étant donné que mon appareil supporte très bien le ISO élevé (Nikon D750). Je dois constamment avoir une bonne vitesse étant donné que je photographie des chiens, qui sont souvent en mouvement. Mais même à ça, je ne gagnerais pas tant en vitesse en ayant le f2.8

Petit truc moins chouette, si vous n'avez pas de sac de transport pour votre matériel, sachez que cette lentille ne viens pas avec un sac semi-rigide de transport.
Mais elle a un bon gros pare-soleil.

Voici quelques photo que j'ai fait avec elle :)

DSC_7431

F4 180mm ISO 500

DSC_1004

F4 70mm ISO 800

DSC_9380_F4 90mm ISO 1000 Sans aucune modifications d'exposition ou de couleurDSC_0040

F4 70mm ISO 200 avec filtre Portra 160++

 


Mon Studio

Curieux de voir mon studio ?

Au mois de mai, mon conjoint et moi avant fait l'achat d'une maison dans la banlieue de Québec, plus précisément à Beauport, entre l'autoroute 40 et l'autoroute 440 ( Dufferin-Montmorency )
À notre ancien appartement de style condo, je n'avais pas une pièce complètement dédié à un studio. C'était un bureau/studio/chambre d'invité. Alors que maintenant j'ai un bel espace de 13 pieds par 25 pieds de long !
Au cours de l'automne j'ai fait quelques séances dedans et je suis vraiment super contente des résultats.

DSC_1393

 

Au cours de votre séance votre chien recevra de bonne gâteries purement Québecoise tel que Faim Museau, BugBite et Petit Muzo

DSC_1411

 

En plus de ce merveilleux espace pour faire les photos, j'ai pu créer un petit coin à accessoire de studio. Alors maintenant, avant votre séance vous avez la possibilité de choisir parmis plusieurs accessoires.

DSC_1405

 

Ah ça te donne envie de réserver ta séance photo avant Noel ?
Tu peux me contacter par courriel ou bien par téléphone
jessica.giguere.1@gmail.com
418-264-5913

J'ai un forfait spécial CARTE DE SOUHAIT ! Idéal pour le temps des fêtes qui approche.
125$ pour 2 photos réseaux sociaux et 10 cartes de souhaits avec enveloppe

www.jessicagiguere.com

 


L'inspiration

inspiration3

L'inspiration, c'est que ça prend lorsque que l'on veut créer. Ça peut être pour écrire, faire de la photo, dessiner...vouloir redécorer une pièce.
L'idée d'écrire cet article m'est venu en regardant Netflix, ben oui... En fait je regardais les films ajoutés et j'ai vu que Her a été ajouté, ça m'a rappelé à quel point j'aime ce film. Comment je le trouve beau pour ses couleurs chaudes, sa lumière,  son contraste très doux, comment les plans sont filmés, sa musique. Bref j'aime ce film !

Même si je fais de la photo je me laisse inspirer par ce qui m'entoure, ce que je vois, ce que j'écoute et ce que je ressent. Je cherche non seulement des inspirations sur un plan visuel pour mes photos mais aussi l'émotion que je cherche à donner lorsque l'on regarde mes photos. C'est de chercher à comprendre comment je pourrais transmettre cette émotion à travers mon l'objectif de mon appareil photo qui est plus complexe.

En gros voici où je cherche mon inspiration

Dans les films
Les teintes de couleurs, les plans. Le meilleur exemple est Her comme je le mentionnais plus haut.

La musique
Surtout par l'émotion qu'elle m'apporte. Dernièrement First Aid Kit m'inspire beaucoup.

Les séries télé (Un peu comme les films)
Entre autre Downton Abbey, regardez l'intro et vous verrez bien !

Instagram

J'aime surtout regarder des photos de paysage d'endroit que j'aime (Islande, Norvège, la côte Ouest Américaine) Je suis abonné à différent photographe dont j'aime le style d'image. En voici quelques uns.

Sonofnasser
Pnwonderland
Hellodecembersun
Robstrok
Dezjeff

Pinterest
En fait c'est  le site parfait pour chercher de l'inspiration et la classer, je m'en sers surtout niveau décor
Voici mon pinterest...surtout rempli de chose de décoration mais aussi d'aquarelle que je trouve dont belle. JeGig

L'animal

L'animal en soi m'inspire, j'aime observer. Au primaire ainsi qu'au secondaire j'aimais beaucoup dessiner les chevaux et je passais beaucoup de temps à les observer dans les champs. Quand j'ai eu mon premier appareil photo numérique (Je dirais en secondaire 3 environ) j'ai passé beaucoup de temps à photographier les chevaux, les chats ainsi que les chiens. Les animaux me fascinent, c'est en parti de la que viens mon inspiration.

 

Voilà grossièrement de où je m'inspire. Et vous, qu'est-ce qui vous inspire le plus ?


Pawtrait Perfect

Cette semaine j'ai la chance d'être publié sur le site web de Pawtrait Perfect. à

Il y a quelques semaines j'ai soumis mes photos ainsi qu'un court texte de ma séance photo avec Daisy et Raphael. Eh voilà que aujourd'hui j'apprend que mes photos sont sur leur site web.
Wouhou :)

DSC_7837 copie


Avant/Après d'une photo

Voici un exemple de modifications que j'apporte à mes photos

DSC_6421

Il est tout à fait normal de ne pas avoir une photo parfaite prise sur le vif. Ce qu'il faut savoir c'est comment bien la modifier pour sentir de l'émotion dans l'image.

Sur le vif 
On se dépêche, on voit une belle occasion, on sort l'appareil photo et on veut faire vite. Pour cette image qui est dans un sous-bois, j'ai dû sous-exposé. J'avais sur mon appareil ( Nikon D7000) une Sigma 18-250mm F3,5-6.3. C'est une chouette lentille quand on sort en balade, elle fait de tout et elle est légère, mais son ouverture n'est pas très grande. Alors voici mes settings

vitesse, 1/45
ouverture 5
focal 75mm
ISO 100

Ma plus grosse erreur a été de ne pas augmenter mon ISO, si j'avais augmenté mon ISO, mon image aurait été moins sous exposé.  Mais attention il ne faut pas trop l'augmenter pour ne pas avoir trop de bruit sur l'image. 800 aurait été suffisant.
Pourquoi j'étais à 75mm? Je ne pouvais pas plus reculer haha ! Sans blague, en fait,  j'aurais préféré être à 200mm comme ça j'aurais eu la compression de la focale et donc le fond aurait été plus floue.
Dernière chose, mon ouverture à F5, c'est plate mais en fait c'est la lentille qui m'y oblige. Vous avez peut-être constaté que lorsque l'on zoom avec une lentille de ce type, notre F monte avec.  Il m'aurait fallu la 70-200mm Nikkor F2.8. Avec une lentille comme celle-ci, peut-importe si je suis à 70 ou 200mm je peux quand même avoir une ouverture de 2.8... un jour !

Les modifications

Pour la modification de mes photos, j'utilise Lightroom et Photoshop, les deux, eh oui ! 70% ce fait dans Lightroom, le reste dans Photoshop.

J'ai modifié la vibrance ainsi que la saturation de mon image. Le vert étant un peu partout sur l'image je ne perd pas de vue mon sujet principale. Étant donné que je shoot en RAW et toujours en RAW, mes fichiers ont plus de données que des fichiers JPG, je peux donc plus rattraper mon exposition, balancer les ombres etc...

Je ne modifie pas tant mes images en réalité, je tente dès la prise de vue d'avoir un cadrage comme je le désire. Je préfère prendre des images de différent angle plutôt que devoir recadrer une seule image.

J'ai ajouté du vignetage (ou gain selon le logiciel que vous utiliser), ce qui veux dire que les contours de mon images sont plus sombre, cela dirige d'avantage notre œil dans la bonne direction. J'ai triché en ajoutant des contour floue, surtout sur le bas de mon image. Lorsqu'il y a trop de détail partout, comme c'est le cas ici, on est porté à trop explorer l'image, ce que je voulais montrer c'est mon chien :P et non les racines.

Pour me suivre sur les médias sociaux

Facebook
Twitter
Instagram
Snapchat : Jegig
Instagram de Odyle 

 


Tu voudrais faire de l'astrophoto, voir si tu aimerais ça ?

Il est simple de faire de l'astrophoto à Québec, il suffit de sortir de la ville au moins 20 minutes pour commencer à apprécier la beauté du ciel.

Ou aller ?

Nos endroits favoris pour les sorties sont ; Le massif de la Petite-Rivière Saint-François, le chemin du Mitan sur l’Île d’Orléan et les dunes de sable tout près de Tadoussac. À l'automne passé des amis nous ont aussi fait découvrir l'emplacement du Lac à l'épaule, environ 15 minutes après Stoneham.

La pollution lumineuse

Elle donne une teinte rosé à vos photos. Les étoiles qui sont plus sur l'horizon sont moins apparente, ce qui peut gâcher un peu la photo.

À l’Île d'Orléan, si votre appareil pointe en direction de la ville, et ce même au chemin de la Mitan, vous verrez la pollution lumineuse un peu, mais ce ne sera pas trop pire.

 Voici un exemple

DSC_55777Pour éviter la pollution lumineuse, il faut encore plus sortir de la ville. Environ 40 minutes après le périmètre de la ville. Il faut dire que dans nos plus belles sorties photos, ce fut au dunes de sables tout près de Tadoussac, un peu loin pour une simple sortie photo !

La magies des sorties d'astrophoto

Généralement on va assez loin pour nos photos, on s'éloigne de la route, on entre dans la forêt et cherchons un endroit dégagé pour avoir une magnifique vue sur le ciel. La nuit, les animaux sont plus actifs, c'est pourquoi lors de plusieurs de nos sorties nous avons eu la chance de voir des orignaux traverser la route de terre qui mène au Massif. Une fois on a entendu des coyotes hurlé ( Oui oui, c'étais à l'Ile d'Orléan) J'avoue que sur ce coup la j'ai stressé ! On entend aussi le chant des grenouilles, ou le silence total pour certain endroit. En bref, c'est une belle connexion avec la nature d'entendre tout ces bruits.

Quel appareil photo ?

L'idéal est d'avoir un reflex numérique, peut importe la marque de celui-ci. L'important c'est de pouvoir jouer dans les modes manuel. De base, il faut monter votre ISO ( plus il est élevé plus votre image va avoir de grain, et plus de détail en conséquent. ) Mettre votre ouverture, le F, au plus bas que votre lentille peut faire  ( généralement les lentilles de base vendu avec l'appareil font du 4 ou 5.6 ) mettre une vitesse d'obturation très lente, environ 30 secondes. Vous comprendrez que ça vous prend un trépied, eh oui très utile! Mettez votre focus en mode manuel à infini.  Eh voilà vous êtes prêt pour prendre des photos de nuit du ciel étoilé.

Il existe pleins de fonctions que l'on peut ajouter à l'appareil photo pour faire des rendus exceptionnel, à voir peut-être dans un autre article.

Il est recommander de changer votre format de photo pour le mode RAW, vous pouvez faire RAW et JPEG en même si vous désirez. Avec le mode RAW, lorsque vous regarderez vos photo sur votre ordinateur et voudrez procédé à des modification, tel que assombrir le ciel et éclaircir les étoiles, ce sera beaucoup plus beau. Le fichier RAW enregistre beaucoup plus d'information que le simple JPEG.

Plus vous exposez longtemps plus il faut descendre votre ISO, on peut mettre le mode bulb, qui permet d'ouvrir votre capteur aussi longtemps que vous désirez, comme pour faire des filé d'étoiles. Dans ce cas la, descendez votre ISO vers 400 et même plus bas si vous exposez 20 minutes et plus. Voici un exemple

Celle-ci, prise au Lac à l'épaule a un ISO qui étais trop élevé.
12 minutes d'expositions
Tokina 11-16mm images prise à 16mm
ISO 1250
f 2,8

DSC_5833

Prise à l'Ile d'orlean
Lentille Nikon 18-70mm,
f 3,5 18mm ISO 500
10 minutes d'expositions

DSC_54633

Lac à l'épaule
Tokina 11-16mm prise à 11mm
f2,8   30 sec. d'exposition
ISO 5000

DSC_58544


Flash nikon SB-700

Enfin l'été ,

Au début du mois de mai, nous sommes allée à Ste-Petronille de l'île d'Orléan prendre quelques photos de la ville.

J'ai entre-autre eu l'occasion de tester mon flash SB-700 de Nikon acheté le mois passé, dans des conditions plus intense que simplement à l'intérieur.fleuve et me

  Cette image est prise avec une longue exposition.

On peut utiliser le flash à distance de notre appareil, quelques réglages sont nécessaire sur le DSLR et puis hop, ça donne des effets très intéressant et même très pratique dans les cas de mariage, où l'on utilise plusieurs flash.

Il n'est pas très gros (71mm x 126mm x 104.5mm), ni trop encombrant et aussi très léger( 360g ). J'ai grandement hésité à acheter le SB-910, plus haut de gamme. J'avais peur que celui-ci ne soit pas assez puissant. En fait, il est très puissant. J'ai eu l'occasion de le tester dans un auditorium où j'ai trouvé sa puissance très satisfaisante. (0.6 mètres à 20 mètres de distances)

Des filtres de couleurs sont disponibles pour compenser l'éclairage, soit incandescent ou fluorescent. Il est aussi possible de modifier sa puissance et sa direction. Bref avec toute cette particularité, je me suis réconcilié  avec les flashes. Maintenant, sans hésitation je sors mon flash pour faire de la photo.