Titi et Fufu les furets

Titi et Fufu sont de petits furet bien curieux


L'entretiens et le toilettage de mes petites bêtes avec les produits KuddlyDoo

J’ai récemment fait la découverte de certains produits de Kuddly Doo, une entreprise québécoise (moi qui aime tant encourager l’achat local 😀 ). Leurs produits sont en vente un peu partout au Québec, notamment dans les cliniques vétérinaires. Les produits sont uniquement de source naturelle conçu en laboratoire.

Voici les trois produits que j’ai en main :

Le shampoing
Le démêlant à sec pour chats
Le shampoing à sec

C’est donc avec mes deux bêtes féroces que j’ai testé ces trois produits.

 

Odyle


J’ai lavé plusieurs fois Odyle avec le shampoing, et je suis vraiment satisfaite : son poil est très luisant et reste longtemps parfumé. J’adore le fait que le shampoing mousse beaucoup et donne la sensation satisfaisante qu’on lave réellement. C’est aussi un savon très doux qui laisse un effet agréable sur ma peau, alors j’imagine qu’Odyle aime bien aussi. Depuis que j’utilise ce savon, Odyle ne fait plus de pellicule. 

Fait cocasse : lorsque j’ai fait sentir le shampoing à mon chum, il a trouvé que ça sentait la « poupoune »! Son opinion est d’ailleurs partagée par un ami à qui je l’ai aussi fait sentir, ce qui me fait croire que cette odeur n’est pas vraiment faite pour les hommes. Dans ce cas-ci, je préfère miser sur la qualité du produit plutôt que sur son odeur, qui reste tout de même très agréable. À noter qu’il existe en version hypoallergène, donc sans odeur. De plus, une nouvelle odeur sera bientôt disponible que j’ai particulièrement hâte d’essayer, une odeur plus sucrée semblerait-il.

En ce qui concerne le shampoing à sec, j’avais une utilisation en tête : Odyle n’est certainement pas la seule à se rouler dans le gazon et à en ressortir avec une odeur nauséabonde… Bref, dès qu’elle l’a fait (pour une fois, j’attendais ce moment avec impatience), j’ai sauté sur l’occasion et je lui ai vaporisé ce produit à base d’argile. Sur le coup, ça puait presque encore plus, mais après avoir frotté avec une serviette et attendu que tout sèche, l’odeur avait complètement disparu. Je sais qu’à la base, ce produit est fait pour rafraîchir et donner de l’éclat au pelage entre deux bains, mais je suis très contente de pouvoir l’utiliser pour ce genre de situation. J’y verrais aussi une belle utilité tout juste avant de recevoir de la visite! Je sais que bien des gens utilisent aussi ce produit pour raviver le pelage de leurs chiens à poil long et y enlever un peu de gras.

Wilson

Le démêlant pour chat! Comme Wilson a le poil long, c’est un produit nécessaire pour lui. Je l’utilise beaucoup à titre préventif – je sais qu’il fait des nœuds sous son bedon près des pattes, à cause de son harnais. Je vaporise le démêlant aux endroits où j’ai écarté le poil, pour aller plus en profondeur, puis je brosse pour bien étendre le produit sur son poil. Pour des gros nœuds, je vais vaporiser à la base du nœud puis, avec le peigne, je vais le glisser jusqu’à le défaire. Ce produits est aussi disponible pour les chiens.

Wilson réagit très bien quand je lui fais sa toilette, par chance. Il se laisse brosser et, encore mieux, il me laisse défaire ses nœuds. Ce qui n’est pas le cas de tout les chats. Certains ont peur du bruit que fait le vaporisateur. Pour cette situation, je crois que je mettrais le produit sur le peigne pour ensuite brosser le chat.


En somme
, j’ai adoré la qualité de ces produits. On peut maintenant donner les mêmes soins au pelage de notre animal qu’à notre propre chevelure! En visitant la page Facebook de Kuddly Doo, vous aurez même accès à des vidéos qui vous expliqueront comment utiliser leurs produits de façon optimale.
J’aimerais certainement essayer plus de leurs produits, notamment le gel nettoyant pour les oreilles et le baume pour les pattes. 


Article sponsorisé par KuddlyDoo


Séance maternité et chiens

C'est avec un immense plaisir que j'ai eu la chance de photographier la famille de Virginie. La séance était prévue à peine 2 semaines avant la date d'accouchement :O Disons que ce fut plus stressant pour la rencontre après séance, parce que celle ci a lieu 2 semaines plus tard arrivait très près de la date ! Ah et j'oubliais presque, les chiens ! Haha! Maple, qui un croisement de Beagle et Pug (Le coté Beagle était assez présent lorsque les écureuils entrait dans son champs de vision) Ensuite Chico le Chihuahua

Ce merveilleux couple vont certainement être de superbe parents.


J'adore cette photo, on voit tellement comment le conjoint de Virginie la regarde avec amour elle et leur futur enfant :)

















Un espace pour son animal dans la cuisine.

Le printemps est un bon moment pour faire des rénovations dans la maison. Quand on rénove, on veut améliorer des choses, bien entendu, mais avez-vous déjà pensé aménager un espace dans la cuisine pour votre animal?

Non, je ne parle pas de lui faire une place à votre table, mais plutôt un espace adapté où il pourra manger.

Voici un exemple d'utilisation d'espace pour votre animal. Vous pourriez aussi adapter la hauteur des bols, si vous avez un chien très grand.

L'idée est d'utiliser de l'espace que vous n'utilisez pas normalement – comme le bout d'un îlot – pour le rendre utile.

Afin de mieux concevoir l'espace de votre animal, je vous conseille de rencontrer un professionnel en construction ou en rénovation de cuisine; vous pourrez ainsi leur faire part de vos demandes spéciales, puis ils s’occuperont du reste.

http://www.armodec.com/

Voici une compagnie qui offre le service de cuisine sur mesure dans les secteurs de Montréal et Laval.

Vous pouvez non seulement aménager un espace pour les bols de votre animal, mais aussi un endroit où ranger les sacs de nourriture, qui ne sont pas très esthétiques; en les cachant, vous saurez, premièrement, que la nourriture sera dans un endroit inaccessible pour votre chien, qui pourrait être tenté d’aller gruger le sac en cachette. Ce dernier ne sera pas plus à la vue et ne prendra pas de place dans votre garde-robe.

Dans les deux exemples plus bas, les rangements à nourriture occupent peu d'espace, et même que celui de droite optimise vraiment l'espace en utilisant le « coup de pied ».

En somme, soyez créatifs, explorez de nouvelles idées! Aménager un espace pour son animal, ça ajoute un défi pour une nouvelle cuisine!

 

Cet article a été révisé et corrigé par Maxime Ross Traducteur maximeross@icloud.com


De la zoothérapie à l'hôpital Général de Québec

 

La semaine dernière je suis passée au centre de zoothérapie de l’hôpital générale de Québec. J’ai eu l’occasion d’y rencontrer de merveilleuses personnes, dévouées à aider autrui. Deux femmes exceptionnelles, Jocelyne Long et Ginette Wagner s’occupent de l’organisation de la fondation. Elles sont assistées de plusieurs bénévoles, j’y ai vu plusieurs chiens, lapins et à mon étonnement plusieurs oiseaux dont des perruches, des tourterelles ainsi que des inséparables. Les chiens me suivaient partout, ce devait être les gâteries dans ma poche qui leur donnaient envie de me suivre !

Leurs locaux sont situés à l’hôpital général de Québec depuis maintenant plus de 15 ans, à l’époque il fut très difficile de commencer. À ce moment-là la zoothérapie  n’étais pas  connu et les gens ne croyaient pas que cela ferait une différence. Maintenant ils sont beaucoup plus en demande, certains bénévoles parcourent les corridors de l’hôpital générale quelques fois semaine pour divertir les aînés.

» Nous travaillons beaucoup avec les personnes âgées, plus qu’avec des enfants. Ils n’ont pas autant de divertissements que les plus jeunes » me disait Ginette. Il est vrai que certaines personnes âgées n’ont pas vraiment de visiteurs et il leur fait très plaisir de voir l’équipe arriver.

 

Ma rencontre 

Pour cette première expérience je suis allée avec Ginette chercher deux femmes âgées à leur chambre. Toutes deux soufrent d’Alzheimer avancé. L’une d’entre elle fait de la zoothérapie depuis plusieurs années. Au début elle était encore lucide, elle chantait. Au stade avancé de sa maladie ses souvenirs sont atténués et il ne lui reste que l’instant présent. J’ai trouvé cela difficile de la voir ainsi, c’était terriblement triste. Cette journée-là elle n’était pas aussi joyeuse qu’à  l’habitude. Elle m’a dit ‘’ Je suis triste aujourd’hui, mais je ne sais pas pourquoi.’’ Dès qu’elle a aperçu la jolie colombe blanche sont sourire est réapparu, on pouvait sentir que sa joie était de retour.

En ce qui concerne l’autre dame, Ginette m’expliquait que depuis qu’elle fait de la zoothérapie elle s’exprime mieux et parle de plus en plus. Sa famille a constaté une amélioration dans le comportement  et demande plus de rencontre de zoothérapie. C’est agréable de voir que cela fait une différence.

Ginette aime les »gros cas » comme elle le dit. » Quand je réussi à avoir de beaux sourires c’est tellement l’fun, je trip ! Oui parfois on est fatigué mais on aime tellement ce qu’on fait, à la fin de mes journées je suis très heureuse. »

Jocelyne partait sur la route cette journée-là, elle allait dans un centre pour femmes qui ont été violenté. C’est sa sortie favorite, elle fait cela depuis plusieurs années.

Comment peut-on les aider ?

J’ai connu l’existence de cette fondation grâce à Taouk, un Lévrier Persan que je promène 3 fois semaine. Sa propriétaire me disait que tous les jeudis Taouk se rend en zoothérapie à l’Hôpital. Un peu curieuse j’ai demandé si je pouvais assister à une rencontre. En discutant avec les fondatrices j’ai pu en savoir d’avantages sur le fonctionnement mais aussi, comment on peut les aider.

Tout a débuté avec un seul chien. Maintenant une belle variété d’animaux font partie de leur équipe. Cependant elles ont un grand besoin de bénévole et d’intervenant sur la route pour les aidés à accomplir leur mission.

Quel est la différence entre un bénévole et un intervenant sur la route? En fait le bénévole consacre le temps qu’il désire à la fondation.  Il fait de courte rencontre avec les résidents à l’Hôpital général mais ne va pas sur la route. Quant aux intervenants sur la route obtiennent une formation complète en zoothérapie donnée par les fondatrices.  Ils font des rencontres complètes qui peuvent durer 1 heure.

 

 

Votre animal peut-il faire partie de l’équipe de zoothérapie ?

Pour savoir si un animal serait un bon candidat pour la zoothérapie il doit passer une série de test. L’exemple que l’on m’a donné est de savoir si l’animal réagi à certain bruits tel un coup la une table, taper dans les mains etc… Pour avoir plus d’informations contactez une intervenante.

 

Les coordonnées de la fondation de zoothérapie

www.fondationdezootherapie.org
418-529-0931 poste 26452
Hôpital générale de Québec
260 boul. Langelier, Québec
Qc G1K 5N1

 

Qui je suis ?
Je suis Jessica Giguère Photographe animalière, j’aime les animaux et j’aime la photo, quel beau compromis. Je publie des articles environ tous les deux semaine sur les animaux ou la photo. Suivez-moi  !

Pour me suivre sur les médias sociaux

 


Pawtrait Perfect

Cette semaine j'ai la chance d'être publié sur le site web de Pawtrait Perfect. à

Il y a quelques semaines j'ai soumis mes photos ainsi qu'un court texte de ma séance photo avec Daisy et Raphael. Eh voilà que aujourd'hui j'apprend que mes photos sont sur leur site web.
Wouhou :)

DSC_7837 copie