Une litière alternative

Depuis environ 1 an, j'utilise les granules de bois comme litière pour Wilson. Dans un article publié en 2018, je vous parlais d'une litière biodégradable à base de maïs. J'ai continué à utiliser cette litière pendant quelque temps après, mais comme j'avais écrit, ces 2 gros désavantages sont le coût et le fait qu'elles s'agrippent aux poils de Wilson. Je me retrouvais  avec du maïs un peu partout dans la maison... pas génial. Je cherchais donc une autre alternative, biodégradable mais moins dispendieuse et qui ne resterait pas pris dans le poil de Wilson.

Bref, après quelques mois à vivre avec ce petit problème, je me suis fait proposer cette idée par une amie qui a un sphinx. Ça semble assez compliqué de trouver une litière pour les chats nus étant donné que tout colle à leur peau. Les granules de bois ne collent pas elles, et elles ne s'agrippent pas aux poils de Wilson en plus.  Parfait, un problème de résolu! Le 2ème problème de mon ancienne litière était le coût, eh bien les granules de bois s'achètent en grosse poche chez Canac, Réno et même Canadian Tire pour seulement 5$.

À la base, les granules sont utilisés pour chauffer un certain type de foyer, il peut arriver que pendant l'été ce soit un peu compliqué à trouver (chez Canac surtout, parce qu'elles se retrouvent dans la cour arrière des matériaux) mais sinon, nous n'avons pas de misère à trouver les granules de bois (Reno et Canadian Tire en ont toujours, peu importe le moment de l'année).

Il va probablement vous arriver 1 ou 2 fois de vous faire demander si vous voulez seulement 1 poche (avec un drôle de regard) comme je disais plus haut, les granules sont utilisés pour les foyers et normalement les gens les achètent en grande quantité. À part de ça, tout est normal !

En gros comment ça marche ? Je mets environ 2 pouces d'épaisseur de granules dans le fond de son bac à litière. Lorsqu'il va faire pipi, les granules éclatent et deviennent de la ripe. Je fais sa litière tous les jours, sinon aux deux jours. Si j'attends plus, les pipis ne sèchent pas et restent humides et là il va y avoir une odeur. Je change sa litière au complet environ aux 10 jours. (Je vide simplement le bac dans ma poubelle) * ça ne va pas dans un composte même si c'est du bois, les besoins des chats peuvent être dangereux pour l'humain (risque de toxoplasmose)

Bon là, je me doute que certain vont me dire que ce n’est pas ben ben biodégradable si je mets ça dans ma poubelle vu que la ville de Québec utilise un incinérateur pour ses déchets. Pour le moment non, ça ne l'est pas, par contre la ville de Québec fait la construction d'un centre de biométhanisation pour faire le tri des déchets. Si tu habites en pleine nature, tu peux te faire un petit tas de fumier sinon !

Alors, maintenant parlons avantages et désavantages.

Les avantages

  • C'est peu coûteux
  • Ça ne se prend pas dans les poils et ça ne colle pas sur la peau des chats nus
  • Ça n'a pas d'odeur désagréable, en fait ça sent simplement le bois.
  • C'est biodégradable
  • C'est un produit canadien ( pour le moment je n'ai pas vu de granule qui vient d'ailleurs, mais je regarde quand même toujours :) )

Les désavantages

  • C'est bruyant quand votre chat va ''creuser'' pour faire ses besoins
  • Les popos ne peuvent pas être enterrés vu que les granules ne collent pas dessus. Alors si le besoin est frais, ben ça sent...
  • Lorsque les granules éclatent, elles prennent de l'expansion. Au final, j'ai constaté que je passais plus vite une cartouche de sac de litière.

En gros, pour moi cette litière est pratiquement parfaite.

 

Tous les accessoires présents sur les photos sont des produits de LitterLocker


Exposition Féline de Saint-Lin Laurentides

C'était ma 2em fois à l'exposition de Saint-Lin Laurentides. Comme en 2018 je suis monté le matin même de l'événement à 6h am, un petit 2h30 de route environ. Heureusement en septembre le soleil est encore tôt. L'auto pleine de mon stock de studios, un café pour la route plus un petit arrêt déjeuner afin de couper le temps.

Au cours de ce week-end, j'ai accueilli environ une vingtaine de chats sur mon fond de scène. Chaque race de chats a des particularités différentes à montrer sur photos, des aspects qui font d'eux les meilleurs de leur race. J'apporte toujours mon fond noir et mon fond blanc, chaque éleveur décide du fond qu'ils préfèrent.

Voici quelques photos prises lors de ce week-end

















 


Le LitterMat conçu par LitterLocker

Nous avons tout récemment reçu le LitterMat conçu par LitterLocker. Je dois avouer que c'est parfait pour Wilson. Nous avons changé sa litière il y a quelques mois pour des granules de bois. Une solution plus écologique et moins couteuse que les grains de maïs, sans parler que maintenant je ne retrouve plus de la litière partout dans la maison. Par contre il arrive qu'il y ait des granules de bois qui sorte, j'imagine que c'est quand il fait ses besoins et enterre le tout, ou bien quand il sort. Peu importe, il y avait des granules près de la litière. Maintenant avec le LitterMat en place j'ai seulement à le prendre et remettre les granules dans la litière, parfait !

Il est léger et a 2 poignées à chaque extrémité, ce qui facilite sa manipulation, en plus qu'il y a ai une cassure au centre qui me permet de rassembler les granules avec de les remettre dans la litterBox.

 

Croyez-vous que la plante aide Wilson à se sentir comme un chat sauvage lorsqu'il va faire ses besoins ? Je ne sais pas moi non plus, mais je trouvais ça jolie...





 

Odyle ne peut clairement pas laisser son frère tranquille, alors elle a décidé de prendre sa place...

Elle ne comprend pas trop l'idée de se faire prendre en photo à côté de la toilette de son frère, alors fallait qu'elle teste.

5 minutes c'est pas mal le maximum de temps que j'ai pour photographier Wilson, ce n'est pas facile d'être une vedette du web, clairement Odyle trouve ça plus amusant.


Une litière biodégradable, pour de vrai !

Au cours des derniers mois, j’ai apporté des changements à mes habitudes de vie personnelles. Comme
beaucoup de gens, je pense de plus en plus à l’environnement et à la façon dont je pourrais contribuer à
améliorer notre futur. J’ai vu pour la première fois la nouvelle litière de maïs d’Odour Buster à Expozoo
de Drummondville à la fin de l’été : Odour Buster Natural Performance. J’ai été charmée de voir enfin
une entreprise proposer une solution de rechange à la litière à base de bentonite. On parle souvent de
réduire notre propre empreinte écologique (par le composte, le transport en commun, les sacs
réutilisables et j’en passe), mais pensons aussi à diminuer celle de nos animaux. Pour les chiens, il y a les
sacs à excréments biodégradables et, maintenant, les chats ont une litière biodégradable!

Cette litière est faite à base de rafle de maïs provenant de l’industrie alimentaire, séchée naturellement
pour ensuite être moulue. Merveilleux! Mais est-ce que ça fonctionne? Eh oui, super bien! Depuis
maintenant environ un mois, j’utilise cette nouvelle formule avec Wilson. J’ai commencé par mélanger
50/50 avec la litière standard Odour Buster Multi-Cat afin que Wilson s’habitue doucement à cette
nouvelle texture, mais je vois déjà les petits miracles de cette litière de maïs.

Voici ma liste des principales raisons qui me motivent à continuer d’acheter la litière Odour Buster
Natural Performance :

Non odorante
Je n’ai maintenant plus l’impression de m’intoxiquer en changeant la litière de Wilson; ça sent le
maïs bien ordinaire et, même après trois semaines, il n’y a aucune odeur d’urine désagréable.

Aussi absorbante
J’ai remarqué que les pipis forment plusieurs petites boules compactes au lieu de s’agglutiner en
une seule, mais pour ma part, je trouve ça plus facile à ramasser (c’est peut-être aussi parce que
j’ai passé d’un bac fermé à un bac ouvert afin de permettre à Wilson d’adopter différentes
positions pour faire ses besoins). Les excréments sont assez bien enrobés de litière aussi.

Écologique
Eh oui, ça, c’est un très gros plus! Produite entièrement au Québec, la litière est constituée de
maïs, une source renouvelable, qui a droit à une deuxième vie grâce à l’utilisation des rafles. De
plus, n’oubliez pas que c’est biodégradable. À ma connaissance, c’est la solution la plus
écologique que vous pouvez choisir.

Mon seul bémol, c’est que la litière est très légère, donc j’en retrouve partout dans la maison parce qu’elle reste coincée dans les longs poils de Wilson. Cependant, cet inconvénient peut aussi se révéler
être un avantage : la litière étant moins difficile à transporter, les sacs poubelles sont moins lourds.
Selon moi, il est important de commencer à chercher des solutions de rechange pour protéger
l’environnement, mais aussi pour encourager l’économie locale. Les autres litières sont généralement
conçues à base de minéraux de type argileux, tels que la bentonite, vu leurs propriétés très absorbantes.
Près de 70 % de la bentonite est produite au Wyoming (États-Unis), ce qui se traduit par beaucoup de
gaz carbonique pour assurer son transport un peu partout dans le monde. Autre désavantage de la litière
standard : certaines entreprises vont réduire la teneur en bentonite en la mélangeant avec d’autres
produits, dont certains qui sont chimiques, afin de réduire le prix de vente – pas super pour la santé de
votre chat. Dans le cas de la litière Odour Buster Natural Performance, on parle d’un produit récolté en
sol québécois, par des fermiers québécois, donc on encourage le travail et l’achat local en plus d’être
écologique. On peut voir ça comme faire d’une pierre deux coups!

Je vois plus d’avantages que de désavantages à acheter cette litière de maïs. Même si ce geste peut
paraître petit sur une base individuelle, je crois qu’il aura un effet positif à long terme.

Merci à notre partenaire canadien LitterLocker pour la LitterBox sur nos photos.

Suivez-nous sur instagram pour voir plus de photos !


Séance studio avec Lenny

Leonard AKA Lenny est un des chaton les plus débordant d'énergie que j'ai vu. Les poses statiques ce n'est pas son truc. Alors j'ai du être rapide et m'adapter à lui ! Ça a fait des drôles de photos et vraiment, ça le représente très bien.


Adoption chats sans-abris

Le refuge Adoption chats sans-abris est certainement le plus chouette que j'ai visité. Je fais leurs photos de chats à adopter bénévolement et j'adore ça. Chaque semaine je rencontre de nouveaux chats qui, bien souvent, sont adoptés avant mon retour.
Pour visiter le refuge, rendez-vous au 575 Chemin de la Canardière, Québec près de la 3e avenue dans le secteur Limoilou.

Heures d'ouverture

Jeudi :          12h à 20h
Vendredi :   12h à 20h
Samedi :      12h à 17h
Dimanche : 12h à 17h

Voici quelques raisons pour lesquelles j'adore ce refuge:

  1. L'euthanasie n'est pas une option.
    Peut importe l'état du chat à son arriver au refuge, il sera traité (sterilisation, vaccins de bases, etc). Certains ne sont pas socialisés et son même sauvages, alors en attendant, ils sont hébergés dans une autre section le temps de s'adapter.dsc_3328
  2. Chaque chat a son moment hors de sa cage dans la journée.
    Sur chaque cage, un message indique si le chat doit sortir seul ou s'il peux cotoyer les autres.   Pour plus de sécurité, chaque animal est confiné à sa section (Adoption, quarantaine, médicale)
    dsc_3354
  3. Ce ne sont pas que de simple cage ce sont des condos!
    Les chats bénéficie de grandes cages avec des sections séparés pour la litière, la nourriture, les jouets et les doudous.
    dsc_7981
  4. Avant de choisir un chat, vous devez remplir un formulaire. Avec ces informations vous pourrez avoir un copain adapté pour votre style de vie.
    Il peux arriver que le refuge refuse de faire adopter un animal, si le personnel croit que vos habitudes ou votre comportement peut nuire au chat. Le but du refuge est de donner un toit aux chats sans-abris, éviter qu'il se fasse frapper par un véhicule, qu'il passe la nuit dehors ou bien des situation de conflit (bataille) entre d'autres chats du quartier, bref, de veiller à la sécurité de ceux qui n'ont pas de famille d'accueil.
    dsc_8056
  5. Il y a toutes sortes de bénévole ; certains sont là pour socialiser les chats d'autres pour nettoyer les litières, etc...
    Pour ma part, je suis photographe bénévole, mais si vous voulez apporter votre aide au refuge, il y a toutes sortes d'autres tâches à réaliser.  En ce moment, les jeunes d'une école secondaire près du refuge offre aux étudiants de leur programme d'études internationales de faire du bénévolat au refuge une fois par semaine. La plupart du temps, même après la fin de leurs études, les jeunes continuent à donner du temps au refuge, tellement ils sont attachés aux animaux et au personnel.
    Il y a aussi la possibilité d'offrir le transport taxi-minous lors d'une visite à la clinique/transfert au foyer d’accueil,
    parce que oui, vous pouvez aussi être une famille d'accueil bénévole.
    dsc_6565
  6. Il n'y a pas de temps limite imposé au séjour d'un chat au refuge. Certains y sont même depuis un bon moment.
    On appelle ces malheureux ''Les cris du coeur''. Ils ont un comportement particulier qui demande des soins spécifiques.
    Pour en apprendre plus, visitez :   http://centreacsa.weebly.com/cris-du-coeur.html
    dsc_2989
  7. Daniel, la vedette du refuge
    dsc_7812
  8. Il y a une LiveCam dans la section adoption.
    Oui oui, la caméra filme jour et nuit, alors si vous voulez espionner ce que font les chats au cours de leur journée, allez sur ce site : http://centreacsa.weebly.com/nos-chats-en-direct.html
    dsc_3339
  9. Faites un don à la boutique pour aider le refuge ACSA.
    Vous n'avez plus besoin de livres, films ou objets que vous avez à la maison, apportez-les au refuge qui possède une mini boutique où toutes sortes de trouvailles sont en vente.
    dsc_3391
  10. Seulement le meilleur pour ces belles bêtes: la nourriture est fournie par Royal Canin!

De la zoothérapie à l'hôpital Général de Québec

Marie_france-7

La semaine dernière je suis passée au centre de zoothérapie de l'hôpital générale de Québec. J'ai eu l'occasion d’y rencontrer de merveilleuses personnes, dévouées à aider autrui. Deux femmes exceptionnelles, Jocelyne Long et Ginette Wagner s’occupent de l’organisation de la fondation. Elles sont assistées de plusieurs bénévoles, j’y ai vu plusieurs chiens, lapins et à mon étonnement plusieurs oiseaux dont des perruches, des tourterelles ainsi que des inséparables. Les chiens me suivaient partout, ce devait être les gâteries dans ma poche qui leur donnaient envie de me suivre !

Leurs locaux sont situés à l’hôpital général de Québec depuis maintenant plus de 15 ans, à l’époque il fut très difficile de commencer. À ce moment-là la zoothérapie  n'étais pas  connu et les gens ne croyaient pas que cela ferait une différence. Maintenant ils sont beaucoup plus en demande, certains bénévoles parcourent les corridors de l'hôpital générale quelques fois semaine pour divertir les aînés.

'' Nous travaillons beaucoup avec les personnes âgées, plus qu'avec des enfants. Ils n'ont pas autant de divertissements que les plus jeunes'' me disait Ginette. Il est vrai que certaines personnes âgées n'ont pas vraiment de visiteurs et il leur fait très plaisir de voir l’équipe arriver.

Marie_france-4

Ma rencontre 

Pour cette première expérience je suis allée avec Ginette chercher deux femmes âgées à leur chambre. Toutes deux soufrent d’Alzheimer avancé. L'une d'entre elle fait de la zoothérapie depuis plusieurs années. Au début elle était encore lucide, elle chantait. Au stade avancé de sa maladie ses souvenirs sont atténués et il ne lui reste que l'instant présent. J'ai trouvé cela difficile de la voir ainsi, c'était terriblement triste. Cette journée-là elle n'était pas aussi joyeuse qu’à  l'habitude. Elle m’a dit ‘’ Je suis triste aujourd'hui, mais je ne sais pas pourquoi.’’ Dès qu’elle a aperçu la jolie colombe blanche sont sourire est réapparu, on pouvait sentir que sa joie était de retour.

En ce qui concerne l'autre dame, Ginette m'expliquait que depuis qu'elle fait de la zoothérapie elle s’exprime mieux et parle de plus en plus. Sa famille a constaté une amélioration dans le comportement  et demande plus de rencontre de zoothérapie. C'est agréable de voir que cela fait une différence.

Ginette aime les ''gros cas'' comme elle le dit. '' Quand je réussi à avoir de beaux sourires c'est tellement l'fun, je trip ! Oui parfois on est fatigué mais on aime tellement ce qu'on fait, à la fin de mes journées je suis très heureuse.''

Jocelyne partait sur la route cette journée-là, elle allait dans un centre pour femmes qui ont été violenté. C'est sa sortie favorite, elle fait cela depuis plusieurs années.

Comment peut-on les aider ?

J’ai connu l’existence de cette fondation grâce à Taouk, un Lévrier Persan que je promène 3 fois semaine. Sa propriétaire me disait que tous les jeudis Taouk se rend en zoothérapie à l’Hôpital. Un peu curieuse j’ai demandé si je pouvais assister à une rencontre. En discutant avec les fondatrices j’ai pu en savoir d’avantages sur le fonctionnement mais aussi, comment on peut les aider.

Tout a débuté avec un seul chien. Maintenant une belle variété d’animaux font partie de leur équipe. Cependant elles ont un grand besoin de bénévole et d’intervenant sur la route pour les aidés à accomplir leur mission.

Quel est la différence entre un bénévole et un intervenant sur la route? En fait le bénévole consacre le temps qu’il désire à la fondation.  Il fait de courte rencontre avec les résidents à l’Hôpital général mais ne va pas sur la route. Quant aux intervenants sur la route obtiennent une formation complète en zoothérapie donnée par les fondatrices.  Ils font des rencontres complètes qui peuvent durer 1 heure.

 

Marie_france-6

Votre animal peut-il faire partie de l’équipe de zoothérapie ?

Pour savoir si un animal serait un bon candidat pour la zoothérapie il doit passer une série de test. L’exemple que l’on m’a donné est de savoir si l’animal réagi à certain bruits tel un coup la une table, taper dans les mains etc… Pour avoir plus d’informations contactez une intervenante.

 

Les coordonnées de la fondation de zoothérapie

www.fondationdezootherapie.org
418-529-0931 poste 26452
Hôpital générale de Québec
260 boul. Langelier, Québec
Qc G1K 5N1

Marie_france-12

Marie_france-8 Marie_france

Qui je suis ?
Je suis Jessica Giguère Photographe animalière, j'aime les animaux et j'aime la photo, quel beau compromis. Je publie des articles environ tous les deux semaine sur les animaux ou la photo. Suivez-moi  !

Pour me suivre sur les médias sociaux

Facebook
Twitter
Instagram
Snapchat : Jegig
Instagram de Odyle
Site web