Les suppléments dans la nourriture

En lien avec un de mes récents articles sur la nourriture crue, le texte d’aujourd’hui aborde les
suppléments que l’on peut ajouter dans le bol de nos animaux. Encore une fois, mon meilleur exemple
est Odyle. :P

Depuis plus d’un an, je donne à Odyle des suppléments pour la santé des articulations. Pourquoi? Vaut
mieux prévenir que guérir : ma petite Boston Terrier a des luxations de rotule. Je l’ai su lorsqu’elle était
encore un chiot et ça m’a toujours tracassée. C’est pourquoi je lui donne tous les matins des
suppléments que je mélange dans sa nourriture, et cela, depuis plus d’un an.

Depuis que je fais ça, je vois une différence. C’est peut-être minime, mais pour moi, c’est beaucoup. Je
vois qu’elle court moins sur trois pattes qu’avant, je vois qu’après une randonnée, elle est bien et ne se
sent pas raide. Pour moi la Dog Mom, eh bien, c’est une très bonne chose. J’ai l’esprit plus tranquille.
Maintenant que vous savez pourquoi je lui donne des suppléments pour les articulations, je vous
présente ma dernière découverte : Bonnie & Clyde.
Cette entreprise fabrique des produits avec des ingrédients de bonne qualité ici même à Québec, plus
précisément à Saint-Nicolas.
La formule santé articulaire
Ce produit est sous forme de poudre. Ça sent le poisson à marée basse, et avec raison! Il contient de la
moule verte, du collagène hydrolysé, du chlorhydrate de glucosamine et de la chondroïtine sulfate. En
gros, la moule verte et le collagène servent à redonner de la mobilité aux articulations raides et
douloureuses des chiens, ainsi qu’à fournir des acides aminés essentiels pour produire du collagène dans
leur corps. De plus, la glucosamine et la chondroïtine apportent un soutien supplémentaire aux
articulations.
Petit plus, une petite cuillère est fournie dans le pot pour mesurer les quantités; l’ensemble se traîne
super bien, et ça m’évite de toujours prendre mes articles de cuisine.
L’huile d’oméga-3
Eh bien oui, on peut aussi en donner à nos animaux! Tu peux même y goûter parce que c’est approprié
pour la consommation humaine. L’huile est faite à partir de poissons sauvages fraîchement pêchés dans
l’océan (aucun poisson d’élevage). Parmi les ingrédients, il y a entre autres de la vitamine E dérivée de
l’huile de tournesol (sans OGM), qui contribue à équilibrer le rapport en oméga-3. La vitamine E dans sa
forme la plus active biologiquement aide à protéger les chiens contre les radicaux libres et le stress
oxydatif. Ces effets positifs sont notamment visibles sur le pelage, qui devient plus brillant.
J’adore le format dans lequel l’huile d’oméga-3 est offerte; c’est tellement simple à mettre dans la
nourriture! C’est 1 pompe par 20 lb du chien, donc pour Odyle, je donne ½ pompe. Pas mal plus rapide
que prendre une cuillère à thé! Si votre animal mange des croquettes, vous pouvez également ajouter
l’huile dans sa nourriture, c’est le même principe en fait.

Ces deux produits de Bonnie & Clyde peuvent être utilisés en même temps. Bref, je suis très contente
des résultats de ces suppléments sur Odyle et je les recommande. :) J’ai testé différents produits pour la
santé articulaire au cours des derniers mois, et ce sont ceux-ci qui arrivent tout en haut de ma liste.


Mon chien mange de la viande crue, et puis ?

Je n’ai pas étudié en agroalimentaire et je ne suis pas experte en la matière, mais voici mon avis sur la nourriture crue. (Cet article n’est pas commandité.)

Mon choix s’est porté sur une nourriture déjà mélangée et bien équilibrée. Cela fait maintenant trois ans qu’Odyle suit cette alimentation. Mais qu’est-ce qui a motivé ce changement à la base? On rit bien du fait que les Bostons sont des chiens qui « pètent » souvent – et ouf, ça pue! –, mais, en réalité, ce n’est pas normal qu’ils aient si souvent des flatulences très odorantes. D’une certaine façon, ça doit vouloir dire qu’ils ne digèrent pas bien. C’est de là qu’a commencé ma recherche de bouffe parfaite. Ça, c’était il y a six ans, lorsque j’ai eu Odyle. Je trouvais que la moulée qu’on lui donnait avant son arrivée chez moi n’était pas assez bonne (nutritive). J’ai fini par trouver une sorte de nourriture à base d’agneau. Une vétérinaire m’avait dit que cette viande était plus facile à digérer et, effectivement, ça a aidé Odyle. En revanche, je voyais bien qu’elle n’appréciait pas tant sa nourriture. Elle vidait son bol seulement avant de se coucher le soir, et lorsque je le remplissais à nouveau le matin suivant, elle n’était pas intéressée. Mais bon, je me disais qu’elle n’était simplement pas gourmande. Après un peu plus de deux ans avec cette marque, l’entreprise a cessé de produire sa recette d’agneau pour petites races, ce qui m’a forcée à reprendre mes recherches. J’ai alors essayé trois sortes de croquettes différentes, toutes de marques réputées : avec plus de protéines, sans grains et avec grains. Bref, j’en ai testé plusieurs et ça ne marchait pas; Odyle avait des ballonnements la plupart du temps. C’est à ce moment-là que ça m’a été recommandé : la nourriture crue! Bien entendu, Odyle ne mange pas seulement de la viande – ça en prend plus que cela pour avoir une alimentation adéquate. Il existe plusieurs marques de nourriture crue déjà mélangée sur le marché, et en différents formats.

La première chose qu’on m’a dite sur la nourriture crue, c’est : « Attention, si tu commences ça, tu ne retourneras plus jamais aux croquettes! » Ah ouin? Ça a piqué ma curiosité. Effectivement, je ne retournerais pas aux croquettes, c’est certain. Voici une petite liste des effets de cette nourriture miraculeuse.

J’ai demandé à Marylin Michaud de Canine Active (propriétaire ainsi que coach canin) de m’expliquer la raison scientifique derrière tous les changements que j’observais chez mon chien.

  • La « shape » d’Odyle s’est transformée; elle a le corps d’une athlète.

Les recettes de nourriture crue ne contiennent que très peu de glucides (hydrates de carbone) et, du fait que les aliments sont crus, ils sont plus facilement assimilables et ne restent pas stockés inutilement, ce qui permet aux chiens de garder un poids santé.

  • Son poil est magnifique et luisant.

Un corps bien nourri de l’intérieur, avec des ingrédients frais, naturels et hautement assimilables, permet d’avoir une peau et un pelage en santé.

  • Elle n’accumule presque plus de tartre.

La nourriture crue, en facilitant la digestion, permet du même coup de rendre le ph de la salive plus neutre et donc de diminuer le tartre. De plus, la mastication d’os cru permet de faire un nettoyage des dents, au même titre que le fil dentaire chez les humains.

  • Les « poop » disparaissent sur le terrain; ils s’effritent.

Puisque les aliments crus ne sont pas cuits, ils gardent toutes leurs enzymes de digestion, ce qui permet une haute digestibilité. Les selles contiennent donc uniquement ce dont le corps n’a pas besoin, et non pas ce qu’il n’est pas capable de reconnaître et d’assimiler. De ce fait, les selles sont moins importantes et plus fermes. Et lorsqu’elles sèchent, elles s’effritent.

  • Je n’ai pas de tache jaune sur mon gazon.

C’est le nitrate contenu dans l’urine et qui intervient dans la dégradation des protéines qui jaunit la pelouse. Comme les protéines sont crues et non transformées, elles sont facilement dégradables et le corps a donc moins besoin de nitrate.

  • Odyle ne fait plus de pets puants.

L’amylase est une enzyme digestive qui se retrouve dans la salive et qui sert à la dégradation des glucides. Chez la majorité des chiens, elle n’est pas produite en assez grande quantité pour faire un travail de dégradation sur une grande quantité de glucides. Les aliments cuits, comme les croquettes, arrivent donc dans l’intestin non digérés, ce qui crée des gaz et des selles molles. La nourriture crue, contenant très peu de glucides, est beaucoup mieux digérée.

  • Elle adore ce qu’elle mange.

Il est certain que de la nourriture crue et fraîche est beaucoup plus appétissante pour les chiens que les croquettes.

 

Et voici deux autres faits intéressants sur la nourriture crue :

*Les diètes à base de nourriture crue peuvent permettre de remédier à des problèmes d’allergies alimentaires, car elles contiennent peu d’ingrédients, sont exemptes de céréales et d’agents de conservation et proposent des aliments qui pourraient tout autant être destinés à la consommation humaine.

*Les chiens deviennent plus calmes, car qui dit alimentation pauvre en glucides, dit moins de sucre et moins d’hyperactivité.

Parfois, des craintes sont soulevées au sujet de la nourriture crue. Les préoccupations les plus communes sont les risques de contamination par la bactérie salmonelle et l’obstruction ou la perforation intestinale à cause de l’ingestion d’un os. Voici ce que Marylin nous répond sur ces sujets :

*Bactérie salmonelle : évitez la protéine de poulet si cela vous inquiète. Cela étant dit, si vous manipulez la viande de votre chien comme vous manipulez la vôtre, vous diminuez les risques. De plus, évitez de vous laisser lécher par votre chien si vous le nourrissez au poulet. Enfin, sachez qu’en raison de leur métabolisme, il est très rare pour les chiens, voire impossible, d’attraper la salmonellose.

*Obstruction et perforation intestinales à cause des os : si l’os est toujours donné cru, il n’y a pas plus de risques qu’avec de la babiche. En ce qui concerne les risques d’étouffement, il faut toujours observer le comportement du chien lorsqu’on lui donne un nouveau type d’os.

En somme, je suis très heureuse des résultats. J’ai eu beaucoup de témoignages de mes clients qui donnent eux aussi de la nourriture crue à leurs chiens, et c’est toujours positif. Au cours du mois de novembre, je vais sortir un article sur un thème connexe, qui parlera des suppléments pour les articulations et des suppléments d’oméga-3.

 


Recette de biscuits pour chiens

Voici des recettes que j’ai préparer à la maison de 3 grands site de référence en cuisine ; Ricardo, 3 Fois par Jours et Josée DiStasio.

DSC_9850 copie

Avant de cuisiner mes recettes je les ai fait regarder par une vétérinaire, Maude Imbeault du Groupe Vétérinaire Frontenac. Bonne nouvelle, tous les ingrédients sont bons !

Maude m’a transmis une liste des ingrédients à éviter tel que l’ail, les avocats, raisins et raisins secs, le chocolat, les onions, le sel, de la pâte au levain, les cerises et les champignons. Vous pouvez obtenir cette liste au près de votre vétérinaire si vous voulez plus de détails.

J’ai fait goûter les 3 biscuits différents à mon chien, en fait elle les aimes tous. Elle a eu un peu plus de misère à s’habituer aux biscuits de Josée DiStasio, l’ingrédient que j’avais choisi d’ajouter entre le fromage, la pomme et la carottes, était la pomme. Je trouvais cela plus sain que du fromage, même si je sais que Odyle adore le fromage, la pomme reste un meilleur choix santé pour un chien.  Selon la vétérinaire, les produits laitiers ne sont pas recommandé pour nos bêtes à 4 pattes, mais en petite quantité ça peut passer.

Les trois recettes sont facile à cuisiner. Je dirais que la plus rapide a été celle de Marilou de Trois fois par Jour parce qu’on a pas besoin d’abaisser la pâte pour faire les biscuits. J’ai décidier de leur donner une forme de coeur simplement parce que j’en avais le goût. Sinon avoir des biscuit pour chien en forme de petit os c’est franchement chouette aussi.

Je vous donne aussi comme conseil de ne pas trop donner de biscuits à votre chien dans une même journée. Odyle m'a surpris une journée en ouvrant elle même le contenant qui avait les biscuits. Je dois avouer que je ne sais pas la quantité exacte qu'elle a mangé, mais elle a du en prendre au moins 4. Bref, elle n'avait plus faim après pour sa bonne nourriture.

Mon choix de faire seulement des recettes de site reconnus est parce que l'on peut s'y référer, tandis que des recettes conçue par monsieur et madame tous le monde, parfois il y a des ingrédients néfaste pour nos toutous. Mon but n'étant pas de critiquer les recettes mais de vous donner 3 sorte de biscuits fiable que vous pourrez faire à la maison.

Pour me suivre sur les médias sociaux

Facebook
Twitter
Instagram
Snapchat : Jegig
Instagram de Odyle
Site web