Boris le Pinscher

Voici Boris, un Pinscher nain débordant d'énergie. Sa séance a été au début de l'été. Le temps a tellement passé vite, j'ai encore l'impression que c'étais il y a quelques semaine à peine.

Au début de chaque séance c'est une nouvelle adaptation pour moi. Chaque chien est différent et ne réagi pas de la même façon avec les sons, les gâteries ou les jouets. Avec Boris les sons ont fonctionné seulement au début, par chance que j'étais prête parce que ça a super bien sorti pour la première photo que j'ai prise.

DSC_8319

Par la suite ça a été plus d'observer son comportement et essayer de l'avoir en photo. Je ne croyais pas qu'un Pinscher pouvais avoir autant d'énergie que ça !
Il aimais vraiment beaucoup les gâterie Faim Museau Peau de Saumon, pour les avoirs il sautait vraiment haut. Alors j'ai pris en rafale plusieurs photos pour essayer de l'avoir parfaitement dans les airs.
DSC_8443On a eu beaucoup de plaisir à le faire jouer, courir et sauter ! La séance vise bien entendu à prendre des photos de votre compagnon à 4 pattes mais aussi à vous faire vivre un moment spécial à tous les deux. J'aime vraiment au cours de ces occasions regarder le liens qui vous unis.

Pour réserver votre séance extérieur contactez-moi
Jessica.giguere.1@gmail.com
418-264-5913

Séance à partir de 90$ pour 1 photos format réseaux sociaux, d'une durée approximative de 1h.

www.jessicagiguere.com


Un week-end à Tadoussac avec mon chien.

Je me suis dit que je ne suis certainement pas la seule à vouloir faire un week-end de vacances et emporter mon chien. Alors voilà j'ai décider de vous parler de ce que nous avons fait pendant ce week-end à Tadoussac.

Mon but c'était que Odyle ne soit pas obligé de rester dans l'auto, donc tout est prévu en conséquent de ça !

Québec - Tadoussac c'est environ 2h30 à 3h de route, donc on a prévu un arrêt à Malbaie pour souper et permettre à Odyle de se dégourdir les pattes. Avant de partir j'avais préparer une salade de nouille ainsi que quelques collation et notre déjeuner du lendemain.

Nous dormions dans une tente au Camping Tadoussac, ça fait plusieurs années qu'on va à celui la et c'est toujours très bien.

Voici des petites activité qu'on a fait
- promenade sur la plage dans la baie de Tadoussac
- petite randonné dans la parc à coté du centre d'interprétation des mammifère marin ( il a pas vraiment de nom )
- Poireauté un bout sur les rochers qui longe l'Anse à Cale sèche pour regarder le traversier et les voilier passer.
- prendre un souper coquet aux Dunes de sables
- marcher sur la plage le long des dunes de sable pour ramasser des coquillages
- faire un bon feu avec la vue sur le fleuve
- faire une randonnée au parc de la Baie-des-Rochers
- regarder le coucher du soleil à Pointe-Noir (du coter Charlevoix)

C'est sur que s'il ne fait pas beaux eh bien ça tombe à l'eau pour toutes les activité d'extérieur...

Voici quelques photos de notre week-end à Tadoussac avec Odyle

DSC_2665

Sur le traversierDSC_2704

Au camping ( longue exposition où des voisins de tente sont sorti avec leur lumière de poche)

DSC_2765

Sur les rochers DSC_2782

Au Dunes de sableDSC_2786

Marée Basse aux Dunes de sableDSC_2813

Sur le traversierDSC_2846

Le coucher du soleil vu de Pointe-noireDSC_2903

View-point à la Baie des RochersDSC_2906

près du Stationnement à la Baie des RochersDSC_2925 DSC_2985 DSC_2931 copie

 

Odyle a eu bien du plaisir lors de ses vacances. Elle a dormi tout le long sur la route du retour à la maison.

 


Un espace pour son animal dans la cuisine.

Le printemps est un bon moment pour faire des rénovations dans la maison. Quand on rénove, on veut améliorer des choses, bien entendu, mais avez-vous déjà pensé aménager un espace dans la cuisine pour votre animal?

Non, je ne parle pas de lui faire une place à votre table, mais plutôt un espace adapté où il pourra manger.

exemple bol

Voici un exemple d'utilisation d'espace pour votre animal. Vous pourriez aussi adapter la hauteur des bols, si vous avez un chien très grand.

L'idée est d'utiliser de l'espace que vous n'utilisez pas normalement – comme le bout d'un îlot – pour le rendre utile.

Afin de mieux concevoir l'espace de votre animal, je vous conseille de rencontrer un professionnel en construction ou en rénovation de cuisine; vous pourrez ainsi leur faire part de vos demandes spéciales, puis ils s’occuperont du reste.

http://www.armodec.com/

Voici une compagnie qui offre le service de cuisine sur mesure dans les secteurs de Montréal et Laval.

rangement

Vous pouvez non seulement aménager un espace pour les bols de votre animal, mais aussi un endroit où ranger les sacs de nourriture, qui ne sont pas très esthétiques; en les cachant, vous saurez, premièrement, que la nourriture sera dans un endroit inaccessible pour votre chien, qui pourrait être tenté d’aller gruger le sac en cachette. Ce dernier ne sera pas plus à la vue et ne prendra pas de place dans votre garde-robe.

Dans les deux exemples plus bas, les rangements à nourriture occupent peu d'espace, et même que celui de droite optimise vraiment l'espace en utilisant le « coup de pied ».

rangement 3 rangement 2

En somme, soyez créatifs, explorez de nouvelles idées! Aménager un espace pour son animal, ça ajoute un défi pour une nouvelle cuisine!

Pour me suivre :
Site web
Facebook
Twitter
Instagram, photo de tous les jours.
Instagram de photo d'animaux
Instagram de Odyle
Snapchat : Jegig

Cet article a été révisé et corrigé par Maxime Ross Traducteur maximeross@icloud.com


Les bottes pour chiens

Les bottes pour chiens ne sont plus seulement une mode mais une nécessité dans certain cas. Si vous sortez votre chien en dehors de votre terrain ou pour une longue période, il faut protéger les pattes de votre animal. Vous vous demandez peut-être pourquoi? En fait le calcium dans nos rues peut brûler leurs coussins, il peut aussi y avoir une formation de boules de neige entre leurs orteils qui les empêche de bien marcher. De plus, lors de gros froid, il peut y avoir des risques d’engelure.

Tout dépend de la race de votre chien, si vous avez un husky, ce n’est pas nécessaire, à moins que vous alliez vous promenez en ville (présence de calcium). Il est quand même recommandé après chaque promenade de nettoyer les pattes avec une débarbouillette mouillée si ne vous lui  mettez pas de bottes.

Il est difficile de trouver des bottes parfaites pour son chien. Il en existe plusieurs sortes, et plusieurs qualités bien sur. Il ne faut pas oublier que chaque chien est différent, deux chiens de même race qui n’ont pas la même grosseur ne porteront pas les bottes de la même façon.

Découvrez ici quelques magasins d'accessoires pour animaux situés à Québec et ses environs.

 Ayant un petit chien j’ai fait plusieurs tests au cours du temps qui m’ont permis de trouver selon moi les bottes qui allait le mieux à mon chien (Boston Terrier) selon notre style de vie. Les petites PawZ, qui ressemble étrangement à de simple ballons non gonflés. Pour Odyle c’est parfait, elle ne les perd pas et l’eau n’entre pas dedans donc elle reste au sec. Malheureusement ça ne tiens pas les pattes au chaud, mais pour certain chien l’inconfort est plus causé par le calcium et les boule de neige entre les orteils alors cette option reste très intéressante.
Odile_PAWZbottes4 17

 

Pour les bottes à velcro, souvent le matériel dans lequel elles sont fait est imperméable avec des anti dérapant en dessous. Pour ce type de bottes, la qualité a beaucoup d’importance. C’est ce qui peux faire la différente de la durée de vie de celle-ci.

J’ai constaté que certaines personnes ajoutent des bas dans la botte, soit pour plus l’isoler du froid ou bien pour prévenir la neige qui pourrait entrer par le haut de la botte. Si c’est ce que vous aimeriez faire, assurez vous d’apporter le bas lorsque vous ferez essayer les bottes à votre chien, ça vous évitera qu’il soit trop serré dedans.

Dans les bottes à velcro voici le modèle que je préfère. Disponible chez Letourno et Dyno pour environ 70$

bottes5 70

Je promène un lévrier persan quelques fois semaine et puis c’est ce modèle qu’il porte, je lui met lorsque la température descend sous -20 degrés. Ça lui permet de marcher plus longtemps. La botte tient vraiment bien. Il est important que la patte soit bien au fond de la botte et de bien serrer le haut sans lui faire mal. Le matériel dans lequel la botte est fait est très résistant et les petits crampons en dessous fait qu’il ne glisse pas trop.

Si vous voulez un produit haute gamme ou si vous avez un mode de vie très actif (randonné en forêt), il existe un modèle dont j’ai eu de bon commentaires disponible sur le site de ruffwear.com . Le modèle summit trex disponible à 60 USD avant taxes et frais de livraison..

Voici d’autres modèle disponible dans les boutiques tel que Mondou, Dyno ou Létourno

bottesbottes3 24bottes2 15

Pour me suivre :
Site web
Facebook
Twitter
Instagram, photo de tous les jours.
Instagram de photo d'animaux
Instagram de Odyle
Snapchat : Jegig


Un bon ''Reste''

Comment entraîner un bon «RESTE»? Le défi est de bien faire comprendre à notre chien ce que veut dire «RESTE».  C’est dur pour celui-ci de comprendre que le comportement voulu est de ne plus bouger.

Voici une façon d’apprendre à notre chien de faire la statue :  

Avant de commencer l’entraînement voici un concept à comprendre : les trois D; soit Distance, Distraction et Durée. On commence en travaillant un seul D à la fois. Quand l’entraînement se déroule bien, on pourra intégrer plus d’un D dans la même séance.

Distance : la distance à laquelle nous pouvons nous éloigner sans avoir d’erreur d’entraînement (le chien qui nous suit lors de l’éloignement). On commence toujours très proche de notre chien et on peut se distancer au fur et à mesure de l’évolution. On ne bouge pas tant que notre chien n’a pas compris le comportement voulu.

Distraction : on entraîne notre chien dans un endroit tranquille au départ et on augmente la dose de distraction au fur et à mesure que l’entraînement évolue.

Durée : il est certain qu’en débutant l’entraînement d’un «RESTE», on commencera avec quelques secondes sans bouger pour augmenter graduellement. La durée est souvent le dernier D à travailler. La patience du chien sera mise à rude épreuve. Assurez-vous que le chien soit couché confortablement avant d’augmenter le temps du  «RESTE».

Il est préférable d’entraîner un «RESTE» sur un «COUCHÉ» bien acquis. Pourquoi couché ? Le chien a moins tendance à vouloir bouger dans cette position. Si mon chien est assis, il y a deux risques de bouger; soit se lever ou soit se coucher. Tandis que sur une position «COUCHÉ» acquise, j’ai un seul mouvement à contrôler soit de se lever.

Processus d’entraînement :

  1. On demande à notre chien de se coucher
  2. On dit "«RESTE»"
  3. On ne laisse pas le temps à son chien de bouger:
    1. si vous utilisez le clicker, on click et on donne une récompense à plusieurs reprises tant que le chien ne bouge pas.
    2. Si vous utilisez un mot d’entraînement, on dit le mot et on donne une récompense à plusieurs reprises tant que le chien ne bouge pas.
    3. Sinon, vous pouvez tout simplement lui donner une récompense. L’utilisation d’un des choix précédents serait tout simplement plus précis pour le chien.
  4. Très important, vous devez sortir le chien de son «RESTE» avant que celui-ci ne bouge. On peut utiliser ok, c’est fini, bon chien. De cette façon on permet au chien de bouger à nouveau.
  5. On peut augmenter les distractions dans la maison afin d’augmenter la difficulté de l’entraînement quand ça devient trop facile. On peut commencer à se reculer un peu de notre chien. On peut augmenter le temps du «RESTE» au fur et à mesure.
  6. Très important, si le chien sort de «RESTE» sans notre accord, cela veut dire qu’on se doit de revenir à l’étape ultérieure. Il faut avoir au moins 90% de réussite pour que le chien comprenne bien le principe.
  7. Si le chien se lève ou s’assoit durant l’entraînement, on remet le chien à l’endroit où il était. On leurre avec la gâterie la position « COUCHÉ »  et on peut répéter «RESTE». On s’assurera de le sortir de la position assez rapidement pour que le chien ait une réussite.

Il est à noter qu’on ne devrait pas faire de «VIENS» après un «RESTE». C’est une grande erreur d’entraînement. Si on demande toujours à notre chien de venir après un «RESTE» notre chien associera qu’après ce commandement, il va très certainement bouger pour aller rejoindre son maître. Le chien sera alors toujours prêt à partir au lieu de faire un «RESTE» de béton. De plus lorsqu’on fait un rappel après un «RESTE», le comportement récompensé sera le «VIENS». Le chien aura encore plus envie de bouger plutôt que de rester. On veut toujours revenir à la position de notre chien pour le récompenser ou le sortir de son «RESTE». Les «VIENS» sera pratiquer dans d’autres circonstances.

Plus l’entraînement avancera, plus on pourra travailler les «RESTE» dans des endroits différents. Lorsqu’on commence à changer la position dans laquelle on veut que notre chien ne bouge pas, on reviendra à des étapes précédentes. On précisera le comportement en le renforçant. On pourra par la pratique, le généraliser à n’importe quelle position.

Que c’est plaisant avoir un bon «RESTE» quand on est en visite chez des amis, quand on veut prendre des photos ou aller chercher notre courrier sans que toutou bouge.

La pratique et la rigueur sont gages de succès.

Bonne pratique.

 

Marie-josée Desrosiers, Éducatrice en comportement canin

www.mordualos.com

DSC_0536

 


Pourquoi garder son chien en laisse dans les parcs de la Sepaq ?

Pourquoi garder son chien en laisse dans les parcs de la Sepaq ?

C’est avec grand plaisir que tous les propriétaires de chiens ont appris la nouvelle. Désormais les chiens seront admis dans quelques parcs de la Sepaq ( À partir du 20 mai 2016, ce n'est qu'un projet pilote, cela ne garanti pas que cette nouvelle réglementation restera) . On sait tous comme il est tentant de libéré son chien de sa laisse lorsque l’on arrive en nature. Mais en fait, il y a de bonnes raisons à cela. J’ai demandé à Mathilde Crepin Géographe et Globetrotteuse de répondre à quelques questions sur le sujet.

C’est quoi le ‘’danger ‘’ de laisser son chien se balader sans laisse ?
Il y a des dangers tant pour l’animal lui-même, que pour son environnement. Il y a différents vecteurs de maladie dans l’environnement. Le chien peut en être un, mais lui aussi peut attraper quelque chose.

Il ne faut pas oublier non plus que les chiens sont avant tout d’excellents prédateurs! Leur présence régulière peut influencer les comportements des animaux qui deviendraient des proies. C’est agréable de se promener en nature…encore faut-il veiller à ne pas l’altérer!

On m'a déjà dit : les chiens ‘’détruisent’’ la nature. Pourtant, ils sont des animaux eux aussi?
Animaux DOMESTIQUES. Pas sauvages! Je ne dirais pas qu’ils « détruisent » la nature, mais ils peuvent l’altérer, notamment en raison des faits nommés plus haut.

Quelle conséquence il y a à ne pas ramasser les excréments ?
Maladie et propreté. Premièrement parce que les excréments de votre animal domestique n’ont rien à voir avec ce qui se trouve en nature (vos animaux et les animaux sauvages ne mangent pas du tout la même chose, et évoluent encore moins dans un environnement semblable) et deuxièmement…on souhaite tous se promener dans un environnement pur et propre, mais sans faire d’efforts? Ramassez au moins les excréments de votre chien, cela laissera les sentiers nettement plus propres pour tous!

pour voir l'article que la Sepaq ont publié : https://www.sepaq.com/animaux/

En sommes, faisons attention à garder la nature tel qu'elle est pour pouvoir aussi garder notre droit de promener notre chien dans de magnifique parc tel que celui de la Jacques Cartier.

DSC_8524-41

DSC_0248 copie

Pour me suivre :
Site web
Facebook
Twitter
Instagram, photo de tous les jours.
Instagram de photo d'animaux
Instagram de Odyle
Snapchat : Jegig


Darren M Goldman, Artiste

Je suis abonnée à Darren Goldman depuis quelques années sur facebook. Tout a commencé par cette image (voir plus bas). J'adore les Boston Terriers et puis Darren a une femelle nommée Lola. J'ai craqué, alors j'ai commencé à suivre sa page.
lola-astronaut

Courte Biographie 

Dès mon enfance, ma vie fut marquée par un amour pour l’art et les animaux, mais ce n’est que tout récemment que j’ai décidé de joindre les deux.

Mon catalyseur fut sans doute l’arrivée dans notre maison de Lola, un Boston Terrier adorable, loufoque, renifleur et parfois (d’accord…très souvent) flatulent. Lola est notre meilleure amie, notre « bébé à fourrure », mais aussi ma muse.

J’ai d’abord commencé en peignant et en dessinant Lola, puis je me suis rapidement retrouvé à faire le portrait des animaux adorés de mes amis et des membres de ma famille. À ce jour, je n’ai toujours pas réussi à arrêter de créer des portraits d’animaux; j’adore saisir l’esprit et la personnalité de ces amis à fourrure (ou à plumes) qui nous aiment sans réserve.

Outre les portraits d’animaux, je détiens un BFA avec distinction en illustration du Columbus College of Art & Design. Mes illustrations et designs ont été commandés par Newbury Comics, The Clarks Company, Sire Records, Polaroid et Epson. Mes illustrations ont également été publiées dans les magazines Spin, Juxtapoz et Weekly Dig Boston.

Texte extrait du site web professionnel de Darren M Goldman
T
raduit par Maxime Ross Traducteur. (maximeross@icloud.com)

Son art en résumé

-Acrylique sur bois.
-Il préfère travailler petit: 9x12 pouces, 8x10 pouces parfois moins.
-Faire un tableau lui prend environ un mois.
-Tout est fait à main levée, dessin de base, poil etc...
-Un seul animal par tableau
-Entre 400$ et 700$ USD pour un portrait de votre animal.

Son processus de création

montage

 

Quelques oeuvres que j'aime

frenchie-3

herding-dog

smokey-cat1

et pour finir, une autre de la belle Lola

lola-2

 

Le site Web http://petportraitsbydarren.com/
Son Facebook https://www.facebook.com/darren.goldman.1

 

Pour me suivre :

Site web
Facebook
Twitter
Instagram, photo de tous les jours.
Instagram de photo d'animaux
Instagram de Odyle
Snapchat : Jegig

 

 


Attraits et randonnées près de Québec

Ce n'est pas dans tous les parcs que l'on peut être accompagné de son chien, c'est pourquoi je vais vous faire une petite liste des endroits où nous avons le droit d'aller avec nos bête à quatre pattes dans la ville de Québec et ses environs. Il est possible que certains endroits soit payant, mais la plupart ont un accès gratuit.

J'habite le secteur de Beauport, je vais donc commencer par ce secteur
Parc de la Chutes Montmorency
Boisé linéaire de la rivière Montmorency
Baie de Beauport
Parc de la Rivière-Beauport
Domaine Maizerets
Parc linéaire de la rivière Saint-Charles
Mont Sainte-Anne
Canyon Sainte-Anne
Sentier Mestachibo
Réserve nationale de la faune du Cap-Tourmente
Un peu plus loin à Saint-Tite-des-caps il y a le Sentier des Caps

Sentier d'interprétation des Marais du Nord (Stoneham)
Mont Wright (Stoneham)
Sentier de la Ligne-d'Horizon (Lac-Beauport)

Jardin Roger-Van den Hende (Sainte-foy, Université Laval)
Base de plein air de Sainte-Foy
Le parc du Bois-de-Coulonge
Boisé de Marly
Parc de Duberger
Parc du Marais

Parc du Curé-Drolet (Cap-rouge)
Parc de la Carrière  (Cap-Rouge)
Parc Cartier-Roberval (Cap-rouge)

Marais Provencher (Neuville)
Vallée-Bras-du-Nord (Saint-Raymond)
Ferme d'élevage de wapitis J.-L. Bédard (Saint-Raymond)
Mont-Laura (Saint-Raymond)
Centre d'interprétation de l'ancienne centrale hydroélectrique de Saint-Alban II (Saint-Alban)
Centre nature Saint-Basile (Saint-Basile)
L'ile Notre-Dame (Pont-Rouge)

Les parcs à chiens de la Ville de Québec

Parc canin de la Pointe-aux-lièvres
Parc à chien de Saint-Augustin-de-Desmaures
Parc Canin de la Pente-Douce

 

Bref,  si vous voulez en savoir plus je vous invite à visiter ce site http://www.parcsnaturelsquebec.org qui vous montre tous les Parcs et espaces naturel des régions de Québec et Chaudière-Appalaches. Lorsque que l'on peux apporter nos animaux, un dessin de chien en laisse figure dans le bas de la page du parc que vous aurez sélectionné.

Pour ceux qui voudrais aller faire un tour à l’Île d'Orléans et ne savez pas où aller... je vous conseille 3 places ; Sainte-Pétronille, la pointe de l’île en été c'est aussi une super occasion d'aller vous chercher une bonne crème molle et marcher sur la grève et regardez vos chiens courir dans l'eau . Finalement,  La pointe d'Argentenay, Saint-François totalement de l'autre coté de l’île, vous vous stationnez près de l'église et puis marchez jusqu'au fleuve, pour atteindre la pointe ça prend environ 30 ou 40 minutes de marche sur le bord de l'eau. La place de Saint-Jean, à coté de la marina de Saint-Jean, c'est une jolie plage de sable où vous pourrez admirer le fleuve et voir des cargos passer.

DSC_4909 DSC_7193


Attention aux plantes toxiques!

Attention aux plantes toxiques!

Durant le temps des Fêtes, les maisons se parent de toutes sortes de décorations. Guirlandes, sapin, couronnes et parfois même certaines plantes viennent embellir notre décor. Toutefois, il sera bon de vérifier que ces plantes ne sont pas un danger pour nos animaux et que si tel est le cas, de s’assurer que ces ornements soient hors de portée de ceux-ci.

Quelles sont les plantes auxquelles il faut faire attention? D’abord, il y a le poinsettia. En effet, ce magnifique plan, qui donne de superbes fleurs rouges contient une substance particulièrement irritante qui, si en contact prolongé avec la peau ou les muqueuses pourrait causer une irritation ou un œdème léger. Si les yeux du chien sont en contact avec la plante, il pourrait arriver que le chien développe une conjonctivite et un larmoiement important. Si l’animal a ingéré des feuilles de poinsettia, il pourrait avoir de la diarrhée et des vomissements, Bouheddi (2010, tiré de NotreTemps.com).

Il y a également le houx auquel il faut faire attention. Si vous accrochez des branches de houx et que les fruits tombent au sol, le chien pourrait en ingérer et avoir des vomissements et des diarrhées, Monnier (2010, tiré de Wamiz).

Les baies du gui sont aussi particulièrement toxiques pour le chien, car son effet attaque le cœur et le système nerveux central (Monnier, 2010, tiré de Wamiz).

Finalement, si le chien consomme de la Rose de Noël, il pourrait se mettre à saliver abondamment, avoir des douleurs aiguës au ventre, des diarrhées et des coliques (Monnier, 2010, tiré de Wamiz).

Nous vous suggérons de téléphoner rapidement à votre vétérinaire ou au centre antipoison si vous avez un doute que le chien a été en contact et/ou a ingéré du Poinsettia, du houx, du gui ou de la Rose de Noël.

Sources : MONNIER, Mathieu, 4 plantes de Noël toxiques pour vos animaux, dans Wamiz, tiré de http://wamiz.com/chats/conseil/4-plantes-de-noel-toxiques-pour-vos-animaux-1045.html#, consultée le vendredi 10 décembre 2015.

BOUHEDDI, Caroline, Quelle est la toxicité des plantes d'intérieur pour le chien ?, dans NotreTemps.com, tiré de http://www.notretemps.com/famille/animal-de-compagnie/toxicite-plantes-interieur-chien-empoisonnementpoinsettia,i3674, consultée le vendredi 10 décembre 2015.

Julie Anne Gaudreau, Instructrice sénior en éducation canine,

Centre Canin A. Lévesque Inc.

header_complet


Mon chien est malade en voiture, que puis-je faire ?

Mon chien est malade en voiture, que puis-je faire ?

À l’approche des Fêtes, et des voyagements qui les accompagnent, nous sommes portés à nous questionner à savoir ce que nous allons bien pouvoir faire avec Pitou. Allons-nous le faire garder à la maison, l’envoyonsnous en pension ou bien l’emmenons-nous en visite avec nous? Cette dernière option est souvent bien intéressante. Toutefois, si Pitou est malade en voiture, cela peut devenir un casse-tête. Que pouvons-nous faire pour remédier à ce problème?

D’abord, il faut voir quelle est la raison pour laquelle il est malade en voiture. La raison la plus courante est que le chien éprouve ce que l’on appelle le « mal du transport ». Les humains peuvent également être atteints de ce problème : « Certaines personnes ne supportent pas les voyages en avion, en bateau, en train ou en voiture. Elles peuvent avoir mal au cœur, des nausées ou des vomissements, et des maux de tête. », CanoëSanté (Mal du transport, consultée 08-12-15). Le chien qui souffre du mal du transport peut se mettre à faire de l’hyper salivation (se mettre à saliver beaucoup plus qu’à l’habitude) et même vomir. Dans la majorité de ces cas, les produits homéopathiques fonctionnent très bien. Il s’agit de produits en gouttes que l’on met dans l’eau du chien environ 30 minutes avant le départ.

Outre le mal du transport, il se pourrait que, sans que le chien ne vomisse, il n’apprécie pas la balade en voiture. En effet, certains chiens vivent de l’anxiété ou de la peur associée à la voiture. Il peut être difficile de différencier le mal du transport de la peur ou de l’anxiété. En effet, ces derniers peuvent causer des symptômes similaires au mal du transport (hyper salivation, pupille dilatée, etc.), mais ils seront généralement associés à de l’hypervigilance (un chien qui surveille constamment autour), des pleurs, de l’aboiement, etc. De plus, s’il s’agit de peur ou d’anxiété, on ne verra pas ou peu de vomissements, contrairement avec mal du transport où systématiquement le chien vomira. Dans ces cas-là, nous recommandons aux clients de rencontrer un professionnel du comportement canin afin de procéder à une désensibilisation, processus par lequel on cherchera à faire décroître la réponse négative, Overall (2013, p. 73), du chien par rapport à la voiture et qui fera en sorte qu’à chaque fois que le chien débarquera de la voiture, ce sera sur une note positive et que de fil en aiguille, la voiture ne sera plus associée négativement.

Sources : OVERALL, Karen. Manual of Clinical Behavioral Medicine for Dogs and Cats, 2013, Elsevier. Mal du Transport, CanoëSanté

 Julie Anne Gaudreau,

Instructrice sénior en éducation canine, Centre Canin A. Lévesque Inc.

header_complet